traitduniondakar

Trait d’union entre cultures, trait d'union entre femmes qui arrivent au Sénégal pour y vivre en harmonie !

Journée à Toubab Dialaw – 4 mai 2017

Nous sommes arrivées à l’heure à notre point de RDV à Toubab Dialaw, conduites par nos chauffeuses de co-voiturage. 4 voitures remplies de femmes et d’enfants : 19 personnes prêtes à découvrir le programme de la journée préparée par Anne-Lore et Stéphanie.

Après un ndékki, en route vers la ferme agro-écologique des 4 chemins. M. Ba et son équipe nous accueillent chaleureusement. Nous nous installons sous un barnum et écoutons attentivement la présentation. La Ferme des 4 chemins est un espace voué à la formation, la sensibilisation, l’observation et l’expérimentation de pratiques agro écologiques.

« 4 chemins » pour l’approche des 4 domaines de l’association :
• L’environnement
• Le développement durable
• L’éducation
• La santé (du corps et de l’esprit)

100 femmes du village de Toubab Dialaw sont actuellement en formation et peuvent mettre en pratique leur apprentissage sur un terrain de 4 000m2 alloué par la Ferme.

Après les « questions-réponses » nous suivons M. Ba pour une visite explicative.

Les enfants en profitent pour faire un peu d’arrosage.

Après avoir passé nos commandes de légumes « bio », nous partons pour la prochaine étape : « L’école du Dialaw« .

Perdues dans la brousse, notre chevalier à moto, Olivier, vient nous chercher et nous amener à l’école.

DSC_0070

Les élèves sont en train de manger à la cantine, nous en profitons pour visiter leurs salles de classes. Ils ont de la chance ! des conditions idéales d’apprentissage : petites classes – 17 élèves de primaire en tout, un espace de 4 hectares et des méthodes d’enseignement ouvertes sur le monde, impliquant les parents, chaque potentiel étant exploité.

Le bâtiment est une construction écologique faite avec des sacs de riz remplis de latérite, les murs sont donc très épais et les salles restent fraîches.

Tout ça pour des frais de scolarité de 30 000F avec possibilité de parrainage (voir la page Facebook pour plus d’informations).

Après les explications nous mangeons à notre tour à la cantine de l’école, architecture originale construite sur 2 conteneurs.

L’école du Dialaw se trouve sur le site de l’association Djaram’Arts qui organise des résidences artistiques et des spectacles dans leur théâtre Gérard Chenêt. D’ailleurs pendant que nous déjeunons, les élèves répètent leur spectacle de samedi : une maman joueuse de harpe accompagne une mise en scène par les enfants pour la soirée des étoiles.

18320719_10154283311370566_7778512350802661690_o

Après le café, nous continuons la visite : la classe de maternelle (chut…c’est la sieste), les arbres fruitiers, le potager bio d’où proviennent les légumes des repas.

Voilà c’est l’heure des au-revoir et des remerciements.

La journée s’est achevée sur la plage, après 2 heures de détente, retour à la capitale.

Bilan : super journée découverte d’initiatives alternatives et positives. A bientôt Toubab Dialaw !

Crédits photos : Florence et Ecole du Dialaw

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 7 mai 2017 par dans Découverte du Sénégal, et est taguée , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :